Faut-il en parler aux enfants?

carl larrsonOui. Les enfants ont une intelligence émotionnelle que nous avons perdu et ils savent. Il est inutile de cacher, de tout mettre sous le tapis en se disant que nous allons les « protéger », « leur éviter de la tristesse » en parlant de leur futur « frère / cousine / neveu… » qui était dans le gros ventre rond et qui finalement ne naîtra pas ou plutôt ne vivra pas. Que le cadeau que l’on avait acheté ensemble, finalement on ne l’offrira pas.

Omettre d’en parler, c’est leur mentir, c’est dérégler leur 6ème sens qui leur dit qu’il y a quelque chose qui ne va pas. Mais beaucoup plus grave, c’est leur inculquer une angoisse insidieuse, une paranoïa dans laquelle l’enfant va probablement s’imaginer que si maman pleure, c’est à cause de lui. Evidemment, leur dire, c’est aussi s’adapter à leur âge, à leur niveau de compréhension, c’est accepter sa propre émotion. Parce que réfléchir à comment en parler, c’est devoir faire face à sa propre manière de le vivre et accepter de se montrer sensible ou même triste devant son enfant.

Mais les enfants ont ça de magique : ils ne sont pas dans le déni, ils n’ont pas encore appris à porter des masques, à faire croire à tous que tout va bien quand tout va mal. Non, ils pleurent un bon coup, quitte à se rouler par terre, puis ça passe. Ils ont vécu leur émotion et ils l’ont dépassée.

Jusqu’à ses 4 ans, je n’avais jamais parlé à ma fille, de son grand frère mort-né. Un jour, pour un problème de sommeil, nous sommes allés chez une pédopsychiatre. Cette psy a commencé par passer une heure en seule à seule avec ma fille, sans aucune information de notre part. Lorsqu’elles sont revenues de leur petit entretien, la pédopsychiatre m’a dit tout de go: « Vous avez eu un premier enfant n’est-ce pas? ». Mon mari est rentré dans une colère noire, il était persuadé qu’il était inutile, voir cruel de parler de la mort de son grand frère à notre fille, et moi, je me suis écroulée en larmes. Je portais ce secret comme un lourd fardeau honteux et coupable d’avoir fait ça à ma fille, à son père, à notre famille.

Mais le fait est, qu’il n’y a rien de honteux ou de coupable dans la mort. C’est une réalité.

On ne peut pas protéger nos enfants de la vie, on peut par contre leur apprendre à affronter les épreuves de la vie, et la mort de nos proches est une des plus difficiles épreuves à traverser. Si on ne sait pas affronter les malheurs, on ne sait pas non plus se réjouir des bonheurs. Accepter ses parts d’ombre, pour faire rentrer la lumière.

« Si vous ne les affrontez pas, les fantômes de votre passé reviendront hanter votre enfant » Flavia Accorsi 

Publicités

2 réflexions sur “Faut-il en parler aux enfants?

  1. Il y a des livres joliment écrit et simples, pour raconter l histoire de nos bébés anges à nos enfants d après. Comme « mon grand frère dans les étoiles ». C est beau de continuer a raconter leur histoire pour qu’ils ne tombent pas dans l oubli.

    J'aime

  2. Je suis 100% d’accord avec toi et, comme dans ton livre, je trouve ce témoignage sur le secret, tel que vous l’avez vécu dans votre famille, particulièrement poignant.
    Oui, notre rôle de parents n’est pas de fabriquer un monde artificiel supposé être meilleur pour nos enfants, mais de les accompagner à vivre le mieux possible ce qui leur arrive dans leur vie, bien réelle…
    C’est notre rôle de les aider à poser des mots,des émotions, sur ce qu’ils vivent et à trouver comment les exprimer.
    C’est notre rôle de les intégrer dans notre communauté humaine en leur montrant comment, dans notre famille, avec nos amis, nous aimons, pleurons, vivons…
    Les « protéger » c’est, bien souvent, les laisser seuls face à leurs questions, face à ce qu’ils ressentent, exclus du monde des grands. Ils risquent d’en déduire qu’ils ne sont pas dignes de partager avec nous notre vie voire, comme tu le dis si bien, de se sentir coupable de notre tristesse latente, de cet impalpable qu’on leur cache mais qui reste si présent malgré tout…
    Un grand merci pour cet texte et une belle journée à toi 🙂

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s