N’être mère

IMG_4785Aujourd’hui je souhaite de tout mon coeur la fête des mères à toutes les mamans. J’ai moi même fêté une fête des mères juste après le décès de mon premier-né. Lors de cette journée, quelqu’un m’a dit « Vous verrez, vous aussi, un jour vous serez mère ». Ce jour là, trop faible, j’ai seulement pleuré.

A présent, je veux que vous sachiez qu’être mère ne dépend pas de la durée de vie de votre enfant. J’aimerais avoir des pouvoirs magiques pour pouvoir rencontrer Gabriel à nouveau – ne serait-ce qu’un instant – mais ce ne sera pas possible. Alors, comme je sais que nous faisons toutes le même souhait, je pense à vous toutes : celles qui n’ont pas encore eu la joie d’une nouvelle grossesse, celles qui ont eu un ou plusieurs enfants depuis, celles à qui cela vient d’arriver.

Nous sommes toutes des mères et nous savons. L’amour d’une mère est aussi sa force, je vous envoie par ce message : de l’espoir, de l’amour et de la force.

« J’entends au-dessus de moi dans les cieux 

Les anges qui murmurent entre eux 

Ils ne peuvent trouver de mot d’amour plus grand 

Que celui-ci : Maman »

Edgar Allan Poe

Publicités

5 réflexions sur “N’être mère

  1. Merci à vous!
    J ai découvert votre blog hier soir. Je n arrête pas d en lire les articles. Je viens de lire celui sur les papas, et celui ci.
    J ai perdu mon bébé à 6 mois de grossesse mort in utero, le 15 janvier 2016. Je suis bouleversée par toutes ces émotions qu on doit traverser, supporter: colère,tristesse,culpabilité… Je n arrive pas encore à accepter que cela nous est arrivé,que je passe mon temps chez la psy,que ma mère est chez nous car elle a peur pour moi. Mon conjoint parle très peu, mais j accepte sa façon à lui de vivre son deuil, il s est remis assez vite au travail.
    Merci en tout cas pour votre blog car il décrit exactement ce qu on ressent. Peut être qu un jour je serai prête a lire votre livre. Merci.

    J'aime

  2. Merci, vous m’avez touché en plein coeur ! J’ai perdu mon bébé fin septembre ! Le coeur s’est arrêté brusquement et voilà …. Depuis je ressens tout ce que vous avez pu écrire ! C’est un tourbillon de mal être, d’humeur en montagne russe et devoir être heureuse pour les dizaines d’amies qui derrière tombent enceinte et pour qui tout va bien fort heureusement ! Être exclue, se sentir seule et différente à travers les propos, les regards !
    Le 31 mai, j’ai souhaité la fête des mères à des amies mais personne ne m’a répondu …. Tout le monde évite bien le sujet ou répondent « y’en aura d’autres. Ça arrive à beaucoup de femmes. Courage » blablabla !

    Bref ! Si seulement mais non …. On a pas le choix ! On doit apprendre à vivre avec !

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s