N’être mère

IMG_4785Aujourd’hui je souhaite de tout mon coeur la fête des mères à toutes les mamans. J’ai moi même fêté une fête des mères juste après le décès de mon premier-né. Lors de cette journée, quelqu’un m’a dit « Vous verrez, vous aussi, un jour vous serez mère ». Ce jour là, trop faible, j’ai seulement pleuré.

A présent, je veux que vous sachiez qu’être mère ne dépend pas de la durée de vie de votre enfant. J’aimerais avoir des pouvoirs magiques pour pouvoir rencontrer Gabriel à nouveau – ne serait-ce qu’un instant – mais ce ne sera pas possible. Alors, comme je sais que nous faisons toutes le même souhait, je pense à vous toutes : celles qui n’ont pas encore eu la joie d’une nouvelle grossesse, celles qui ont eu un ou plusieurs enfants depuis, celles à qui cela vient d’arriver.

Nous sommes toutes des mères et nous savons. L’amour d’une mère est aussi sa force, je vous envoie par ce message : de l’espoir, de l’amour et de la force.

« J’entends au-dessus de moi dans les cieux 

Les anges qui murmurent entre eux 

Ils ne peuvent trouver de mot d’amour plus grand 

Que celui-ci : Maman »

Edgar Allan Poe

Publicités