La nature humaine – Human nature

petit princeIl m’a regardé dans les yeux, il m’a demandé : «  vous savez ce que c’est? ». J’ai dit oui, c’est un garçon. Il m’a allongé sur le lit. Il m’a parlé. Il a eu le courage de me parler en faisant les premiers soins. Trouver du fil de pêche pour couper le cordon. Appuyer sur mon ventre pour évacuer les restes de placenta. Il m’a dit : « Vous êtes la personne la plus courageuse qui m’a été donné de rencontrer ».
La probabilité d’avoir à mes côtés, sur une île privée des Maldives, un gynécologue à la retraite disponible pour me secourir et surtout aussi humain, était proche de 0, voir négative. Mais il était là, pour moi. J’étais en voyage de noces, je venais d’accoucher dans ma salle de bain. Il était en voyage en famille. Il a été là pour moi.

Il a eu ce regard humain, bienveillant, rempli de compassion. Il est passé me voir au dispensaire, il a donné ses coordonnées à mon mari. Il a répondu à mes lettres, il répond à mes messages, à mes posts. Il a été là il y a douze ans et il est encore là.

il a été essentiel pour que je ne sombre pas dans la folie. J’ai été totalement anéantie par la mort de mon fils. Je ne m’attendais pas à être isolée à cause de ce deuil. J’ai détesté la nature humaine, j’en ai voulu à la terre entière de ne pas entendre ma peine, de ne pas réaliser ma perte. Mais je ne lui en ai jamais voulu à lui, il a été la lumière dans mes ténèbres. 

Il suffit d’une personne, une seule, qui soit capable de vous regarder avec votre douleur, sans détourner les yeux, sans dire des généralités maladroites, pour vous redonner confiance dans la nature humaine, dans la vie. Pour vous donner envie de retourner parmi les vivants.

On sous-estime toujours l’influence que l’on peut avoir sur les autres. 

J’aimerai organiser une rencontre, te revoir, te manifester en vrai, toute ma gratitude, mais je crains ne jamais en être capable. Je peux beaucoup de choses : écrire un livre, publier des articles sur le sujet, monter un groupe de parole… Mais je t’avoue que, te revoir, ce serait comme me replonger dans cette chambre, à cet instant, redevenir cette toute jeune femme dont la vie venait d’être bouleversée à tout jamais. Je réalise combien tu avais raison : il m’a fallu beaucoup de courage pour retourner à la vie après ce drame.

Je souhaite à tous les papas et à toutes les mamans qui vivent cette douloureuse expérience d’avoir un Mark sur leur chemin. I wish all fathers and all mothers who lived this painful experience to have someone like Mark on their way.

Merci Mark, je te serai éternellement reconnaissante
d’être dans ma vie.Mark

Thank you Mark, I will be eternally grateful to you for being in my life.

Bientôt, à paraître

D’ici quelques semaines, ou quelques jours, mon livre sera disponible à la vente sur Itunes et sur Amazon. Quelle aventure depuis ce réveil où je me suis dit: « Il faut que j’écrive, je suis prête », à : « n’ai pas peur, tu as été sincère, c’est l’essentiel ».

bookcover_3D_transp

Les planètes se sont alignées, les mots se sont écrits, les amis m’ont lu, corrigé, soutenu, aidé.

Vous allez bientôt pouvoir lire mon témoignage sur le déni de deuil. Pour ma part, ce fut un deuil périnatal qu’il a fallu accomplir. Je l’ai dabord nié moi-même ce deuil, puis je n’ai plus réussi à porter le masque de la bienséance. J’ai du reprendre le chemin du deuil pour revenir à la vie. Aujourd’hui, la réalité n’a pas changé, mon premier né n’est pas revenu à la vie, il est bien mort il y a plus de dix ans; mais je sais vivre avec cette réalité. Cela change tout. Je vis en pleine conscience et gratitude chaque jour qui passe. Je sais accepter ma part d’ombre pour que la lumière se fasse. Je souhaite que mon livre permette à chacun de trouver sa voie vers le deuil qu’il n’a pas accompli ou qu’il lui permette de soutenir un être proche endeuillé.

Je déconseille ce livre aux femmes enceintes car je l’ai voulu vrai et physique. D’ailleurs, les retours que j’ai le plus eu à ce jour de la part de mes lecteurs est: « percutant », « coup de poing », « époustouflant »… Donc, qui que vous soyez, ce livre ne devrait pas vous laisser indifférent!

« Seul celui qui a connu les ténèbres connaît et apprécie la lumière ». Stephen Lawhead